Politique publique

Comment les gouvernements peuvent soutenir l’industrie canadienne du canola

En tant que porte-parole de l’industrie, le Conseil du canola affiche une attitude de soutien envers la croissance de la production du canola, sa transformation, la recherche et sa consommation. Le Conseil travaille diligemment avec les décideurs du gouvernement, et les aide à comprendre les barrières potentielles et à saisir les occasions qui permettront la réussite de notre industrie.

Nous encourageons le gouvernement fédéral à agir conformément à ces sept principes  :

1.  Continuer à investir dans la recherche publique
La réussite du canola est basée sur l’innovation. Le gouvernement fédéral doit continuer à investir dans la recherche publique, à construire et à maintenir un partenariat étroit avec le secteur privé et la recherche universitaire.

2.  Soutenir l’industrie du biodiesel produit au Canada
Le nouvel impératif de 2 % de biodiesel renouvelable est une initiative gagnante pour tous. La prochaine étape importante pour le gouvernement est de soutenir une nouvelle production de biodiesel de canola pour favoriser la création d’une industrie canadienne et s’assurer que les emplois créés restent au Canada.

3.  Investir dans la commercialisation de la marque agricole canadienne sur le plan international
Le programme Agri-Marketing d’Agriculture et Agroalimentaire Canada a depuis longtemps réussi à promouvoir le canola dans des marchés les plus importants. Ce programme, au coût partagé par l’industrie et le gouvernement, doit continuer.

4.  Promouvoir d’autres marchés ouverts par le biais d’accords commerciaux
Étant donné qu’environ 85 % du canola canadien est exporté, le Conseil canadien du canola soutient le programme actif et ambitieux de négociation commerciale du gouvernement. Les discussions sur le libre-échange, surtout avec la Communauté Européenne, la Corée du Sud et l’Organisation mondiale du commerce sont importantes pour la croissance de l’industrie et le développement économique.

5.  Résoudre les problèmes chroniques de service ferroviaire
Le gouvernement fédéral doit placer une priorité élevée sur la résolution des problèmes de service ferroviaire qui nuisent aux agriculteurs et à l’industrie toute entière. Les solutions doivent être mises en place rapidement et de manière à ce qu’un impact positif puisse se faire sentir chez les expéditeurs, les agriculteurs et dans l’ensemble de l’agriculture canadienne.

6.  Maintenir un système réglementaire fondé sur les principes de rigueur scientifique en ce qui concerne le développement de semences et la biotechnologie au Canada
L’innovation est essentielle pour le canola. Nous avons besoin d’un système réglementaire qui favorise l’investissement dans la recherche.

7.  Les programmes de gestion des risques de l’entreprise doivent être réactifs et assurer la neutralité dans les échanges
Une stratégie nationale sur le revenu agricole doit offrir aux agriculteurs des outils de gestion des risques qui soient transparents, réactifs aux marchés, persuasifs et qui couvrent les risques réels auxquels les agriculteurs sont confrontés. Les marchés d’exportation étant extrêmement importants, tous les programmes de gestion des risques doivent assurer la neutralité des échanges.

En savoir plus sur
Le Conseil canadien du canola