Stratégie et partenariats

Création de composantes sur base scientifique pour une industrie florissante et durable

L'industrie du canola contribue davantage à l'économie canadienne que toute autre culture céréalière ou d'oléagineux. La recherche s'appuie sur ce potentiel en investissant dans une stratégie scientifique à long terme. Ce travail soutient l'innovation sur toute la chaîne de valeur, depuis la production jusqu'au produit fini.

Le financement de la recherche sur le canola est assuré par l'industrie par l'intermédiaire du Conseil du canola, par les organismes provinciaux de producteurs et par des partenariats de recherche appuyés par le gouvernement.

Les sept priorités de la recherche sur le canola :

Nutrition humaine
Fonctionnalité
Biodiesel et usages industriels
Teneur en huile
Qualité du tourteau
Culture agricole
Durabilité

Nutrition humaine

L'huile de canola est l'huile végétale la plus saine qui soit. Le Conseil du canola a récemment demandé à d'éminents scientifiques du Canada et des États-Unis comment il serait possible de tirer parti de cet avantage dans la recherche sur l'huile de canola. Voici les priorités qu'ils ont identifiées :

Santé cardiovasculaire

La teneur faible en graisses saturées du canola est depuis longtemps reconnue comme bénéfique pour la santé cardiovasculaire et elle a un effet positif établi sur les lipides du sang.

Toutefois, l'intérêt des lipides du sang en tant que facteur de risque diminue rapidement. Il existe un intérêt croissant pour les marqueurs d'inflammation, d'oxydation et de fonction endothéliale. L'effet de l'huile de canola sur ces facteurs de risque émergents est vraisemblablement favorable, mais pas bien documenté.

Des essais cliniques préliminaires sont en cours, mais davantage de recherche est nécessaire, surtout en ce qui concerne les effets positifs de l'huile de canola sur l'inflammation et la fonction vasculaire.

Diabète

L'inflammation a été récemment impliquée comme cofacteur significatif du développement du diabète de type 2. L'huile de canola peut améliorer la capacité des patients à gérer la maladie par l'intermédiaire de leur régime, en raison de ses effets sur l'inflammation, l'indice glycémique et la résistance à l'insuline. Des travaux de validation du concept sont en cours, mais des études cliniques détaillées sont nécessaires. Des études sur un modèle animal seraient aussi intéressantes pour identifier les composants de l'huile de canola qui ont un effet positif sur ces facteurs.

Conversion et avantages directs de l'acide alpha-linolénique (AAL)

Bien que le poisson soit considéré comme une source principale d'acides gras oméga-3 essentiels, l'huile de canola en est aussi une excellente source. Il reste des questions sur la capacité du métabolisme humain d'absorber et d'allonger l'acide alpha-linolénique (AAL) d'origine végétale en acide docosahexanoïque (ADH) que l'on estime être une forme plus importante.

Les enquêtes préliminaires suggèrent que cette transformation n'est pas très efficace, mais on ne sait pas si cela signifie que l'AAL n'est pas important dans l'alimentation humaine. Des études expérimentales montrent que l'AAL a des bienfaits énormes sur la santé cardiovasculaire et des recherches préliminaires semblent indiquer qu'elle a des bienfaits vasculaires uniques après les repas, indépendamment de sa transformation en ADH. Des recherches approfondies seront nécessaires dans ce domaine, dans les méthodologies utilisées pour mesurer la transformation et l'accumulation de l'AAL ainsi que dans son rôle dans la réduction de l'inflammation.

Voir les projets associés
Consulter la base de données de recherche

Fonctionnalité

Nous pouvons tirer parti de la demande publique croissante de produits sains en aidant l'industrie alimentaire à utiliser l'huile de canola pour reformuler des produits. La recherche dans ce domaine contribue à diversifier les marchés des aliments pour l'huile de canola et peut créer des possibilités d'obtenir davantage d'huiles faites sur mesure. Priorités de la recherche liée aux utilisations des aliments :

Résistance à l'oxydation

Ce facteur affecte la durée de conservation et la durée d'utilisation de l'huile pour friture. L'un des principaux domaines qui mérite une recherche est l'impact des techniques et des conditions de transformation sur la qualité de l'huile, surtout sur sa résistance à l'oxydation.

Composants à forte valeur

La recherche a déjà identifié la présence de plusieurs composants à haute valeur dans l'huile de canola, parmi lesquels les antioxydants et les phytostérols. Des études plus approfondies sont nécessaires pour identifier d'autres fractions à forte valeur, développer des méthodes d'extraction de ces produits et comprendre leur impact sur la santé humaine.

Profils d'acides gras modifiés

De nouveaux profils d'huile peuvent ajouter une nouvelle dimension à la demande de produits de canola sains. La réaction du marché à la nouvelle huile de canola à haute stabilité indique que la modification du profil de l'acide gras peut sensiblement améliorer la fonctionnalité et la demande du canola dans certains marchés. Un plus grand développement des profils d'acides gras modifiés pourrait ajouter une valeur importante grâce à la santé et la nutrition humaines rehaussées, à l'élaboration de nutraceutiques et à des fonctionnalités étendues.

Voir les projets associés
Consulter la base de données de recherche

Biodiesel et utilisations industrielles

Une tendance de marché prometteuse pour le canola est la demande croissante de la part des consommateurs de produits fabriqués à partir de sources renouvelables. En Europe, des travaux ont indiqué que le profil d'acide gras du canola convient bien à la production de biodiesel et qu'il existe un potentiel important pour l'utilisation du canola dans les plastiques.

Toutefois, le Canada se caractérise par un ensemble particulier de défis en ce qui concerne le climat et la géographie. L'analyse de la durée de conservation et la durabilité sont deux domaines de la recherche qui sont importants alors que nous faisons progresser l'utilisation industrielle de l'huile de canola au Canada.

Analyse de la durée de conservation

L'industrie a besoin d'une analyse complète de la durée de conservation pour l'utilisation du canola comme matière première du biodiesel au Canada. De nombreuses études s'appuient sur les travaux réalisés dans d'autres régions et qui ne s'appliquent pas au contexte canadien. Par exemple, les émissions d'oxyde de diazote sont un problème qui a été relevé dans la culture du Brassica dans les régions où le climat est plus doux, mais ces émissions seront vraisemblablement bien moindres dans les conditions du Canada. L'analyse de la durée de conservation doit examiner en particulier l'équilibre entre le carbone et l'énergie du biodiesel produit à partir du canola cultivé dans des conditions canadiennes, utilisant les pratiques de culture agricole canadiennes.

Voir les projets associés

Teneur en huile

La plus grande partie de la valeur de la graine de canola provient de son huile. L'augmentation de 1 % de la teneur en huile ajoute environ 90 millions de dollars de valeur à l'industrie du canola. Une teneur en huile supérieure donne aussi au canola canadien un avantage concurrentiel sur les oléagineux venant d'autres régions.

Variétés à teneur en huile supérieure

Un certain nombre de programmes de recherche publics et privés traitent déjà de cette priorité. On utilise des techniques de sélection perfectionnées pour identifier et améliorer le matériel génétique afin d'obtenir des variétés à teneur en huile supérieure.

Qualité du tourteau

Sur une tonne de graines de canola, jusqu'à 60 % deviennent du tourteau. Le tourteau de canola est utilisé principalement comme aliments pour animaux, particulièrement pour les vaches laitières. 

Les marchés de protéines vont être sous pression en raison de grandes quantités de drêches de distillerie et de tourteau de soja. Pour demeurer concurrentiel, il sera important d'augmenter les taux d'inclusion de tourteau de canola et de tirer profit de la valeur nutritionnelle du produit.

Teneur en énergie métabolisée

Trois domaines représentent des priorités pour la recherche :

  • La sélection de nouvelles variétés ayant une teneur en fibre réduite et/ou une teneur supérieure en glucide digestible;
  • Les autres technologies de transformation, telles que la désolvantisation assistée par le vide ou la réduction de la température de transformation, afin de réduire la détérioration du tourteau, surtout lors de la phase du grillage;
  • Les additifs enzymatiques, soit après soit pendant la transformation des aliments, pour dissocier les composants fibreux et fournir une énergie métabolisée supérieure.


Impact de taux d'inclusion supérieurs

De nouvelles recherches sont nécessaires pour mieux comprendre l'impact de taux d'inclusion de tourteau de canola élevés sur l'efficacité des aliments et la qualité des carcasses, ainsi que les effets accumulés de composants antinutriments tels que glucosinolates, sinapis, tanins et phytates.

Des recherches ont été faites dans ce domaine, mais c'était il y a 15 à 20 ans. Il est important d'utiliser des données actuelles pour contribuer à maintenir la demande du marché, tandis que des sources de protéines bon marché sont mises à la disposition des fabricants d'aliments pour animaux.

Aquaculture

Il faut effectuer des recherches pour comprendre le rôle potentiel de l'huile et du tourteau de canola dans ce marché croissant à haute valeur. Des études préliminaires suggèrent que le tourteau de canola est un composant d'aliment pour animaux prometteur et que la teneur en fibre ne pose pas de problème pour l'alimentation des poissons.

Extraction de composants à haute valeur du tourteau de canola

Il existe des occasions intéressantes d'améliorer sensiblement la valeur du tourteau de canola, tout en fournissant des sources d'ingrédients pour les fabricants d'aliments destinés à la consommation humaine et animale et pour les fabricants de produits pharmaceutiques. Certaines recherches sont actuellement en cours pour identifier des produits commerciaux potentiels, tels que les peptides bioactifs et les isolats de protéines, et pour les extraire du tourteau de canola. Des recherches approfondies sont nécessaires pour identifier d'autres composants à haute valeur, développer des protocoles d'extraction et confirmer leur utilité dans les systèmes de transformation à destination humaine et animale.

Voir les projets associés

Production

Une superficie cultivée et des rendements supérieurs seront nécessaires pour atteindre la cible de production de l'industrie du canola de 15 millions de tonnes d'ici 2015. L'industrie a identifié ces priorités pour la recherche sur la culture agricole.

Amélioration des rendements

Il existe un investissement privé important et un certain investissement public dans le développement des méthodes de génétique extrêmement performantes. Un investissement public est important pour permettre des améliorations de rendement dans l'ensemble de l'industrie et pour fournir des filières de développement importantes pour le matériel et les caractères génétiques qui sont utilisés par des sociétés de sélection privées.

Il y a aussi un besoin sérieux de recherche en pratiques agronomiques qui aideront les producteurs à utiliser au mieux ces nouvelles caractéristiques du canola. Des recherches sont nécessaires pour identifier les pratiques de culture agricole les meilleures et les plus rentables dans une grande plage d'environnements.

Protection du potentiel de rendement par le biais de la tolérance aux perturbations non biotiques

La sécheresse, la gelée, la chaleur et d'autres facteurs perturbateurs continuent d'être la cause principale de rendements réduits. Des caractéristiques de tolérance aux perturbations doivent être développées de façon que la culture soit plus productive dans les régions où l'on trouve ces conditions.

Élargissement de la plage d'adaptation

Des recherches sont nécessaires sur les cultivars qui permettent la culture du canola sur un plus grand territoire, par exemple :

  • Des variétés à maturité améliorée pour la zone de saison précoce;
  • Une tolérance accrue à la sécheresse et à la chaleur, grâce à des produits tels que Brassica juncea (la moutarde d'Inde) pour les zones à sol marron et marron foncé;
  • Un plus grand nombre de variétés de canola d'hiver résistantes au froid pour plusieurs régions.


Amélioration de la résistance aux maladies et aux insectes

L'industrie a besoin de nouveaux cultivars, de nouveaux produits et de nouvelles pratiques afin de réduire les pressions exercées par les organismes nuisibles suivants :

  • La hernie du chou : Il s'agit d'une priorité essentielle pour l'industrie car il n'existe actuellement aucun produit de canola qui résiste à la hernie du chou au Canada. Les producteurs et l'industrie financent la recherche sur la maladie et le développement d'un matériel génétique résistant, mais il reste beaucoup à faire dans ce domaine.
  • La jambe noire : Cette maladie continue d'être un facteur important dans la gestion de la culture du canola. Les rotations et les gènes résistants ont entraîné des modifications de pathogénicité que l'on doit mieux comprendre. On doit identifier de nouveaux gènes résistants et les transformer en cultivars futurs.
  • La pourriture sclérotique : C'est peut-être la maladie du canola qui a l'impact économique le plus important au Canada. De nouveaux produits chimiques ont été introduits pour la contrôler, mais l'industrie a besoin de solutions plus homogènes et à long terme telles que la résistance génétique ou l'absence dans de futurs cultivars. 
  • Les insectes bénéfiques : La recherche peut aider l'industrie à identifier des insectes bénéfiques et des pratiques de gestion qui favorisent leur développement. Nous devons aussi comprendre la façon dont ils affectent les seuils économiques relatifs au contrôle.  Certaines recherches sur les insectes bénéfiques sont en cours dans le secteur public et d'autres recherches sont financées par les producteurs


Amélioration de la durabilité

De nouvelles caractéristiques telles que l'efficacité de l'utilisation de l'azote et l'efficacité de l'utilisation de l'eau sont déjà en cours de développement. De nombreuses approches exigent une recherche plus approfondie afin de s'assurer que les producteurs bénéficient de produits réussis.

Introduction de la résistance à l'éclatement

Une meilleure résistance à l'éclatement permettrait de réduire les pertes de rendement, d'effectuer une coupe directe du canola, d'augmenter la teneur en huile et de diminuer la teneur en chlorophylle. Le développement de cultivars résistant à l'éclatement est déjà en cours dans le cadre de programmes de recherche privés et publics. Cependant, les producteurs ne disposent pas encore d'une variété à la résistance à l'éclatement améliorée.

Réduction de la teneur en chlorophylle

La graine verte réduit les grades et les profits des producteurs et augmente le coût de la transformation de l'huile. On pourrait réaliser des économies importantes en utilisant des variétés qui peuvent éliminer la chlorophylle plus rapidement ou réduire autrement la quantité de chlorophylle dans la récolte. L'industrie a besoin de mieux comprendre le cheminement à suivre pour réduire la teneur en chlorophylle, de façon à pouvoir développer des variétés à teneur inférieure en chlorophylle.

Voir les projets associés

Durabilité

L'industrie a besoin de mieux comprendre la place du canola dans les systèmes de culture, de manière à pouvoir nous assurer que nos pratiques sont alignées sur les attentes des consommateurs en vue d'une production durable. L'une des priorités est une étude complète du rôle du canola dans l'utilisation de l'eau et l'aménagement des bassins versants, la gestion des nutriments, la séquestration du carbone et d'autres pratiques reliées à une production durable.

Voir les projets associés